BlackBerry N’EST PAS A VENDRE !!!

BlackBerry

Depuis quelques  jours, nous pouvons lire plusieurs articles stipulant la vente ou la fin de la firme canadienne BlackBerry à la suite d’un communiqué de presse dans lequel la société de Waterloo explique la décision d’un Conseil d’Administration de constituer une Commission Spéciale chargée d’explorer les alternatives stratégiques et d’envisager parmi les options, la mise en place de joint-ventures, de partenariats ou d’alliances stratégiques, la cession de la société ou d’autres transactions possibles.

A cet effet, nous  avons clairement  positionnés  nos intentions et essayer de  couper court à toutes ces spéculations qui n’interprètent UNIQUEMENT qu’une partie des stratégies envisagées par BlackBerry, c’est à dire la cessation de la société. Malheureusement, BlackBerry-FR n’est pas de taille à se faire entendre face à l’acharnement négatif des « ces médias » qui ne cessent de rebondir chaque jour sur de faux arguments et de rapports d’analyses. De ce fait, nous  avons essayé de rassembler tous les éléments connus pour expliquer l’attachement à explorer un large éventail d’options de la part de BlackBerry et pas uniquement la cession.

Après quelques recherches, nous allons essayer de vous apporter notre analyse sur les diverses options de BlackBerry et de sa capacité à continuer,  à offrir et à améliorer sa technologie où leurs clients y sont attachés et y placent une grande confiance. Il est essentiel de souligner que la société n’a pas arrêté de planning définitif pour réaliser l’exploration des alternatives stratégiques, et rien ne permet de conclure que ce processus se traduira par une quelconque transaction.

Si on replace tout cela dans le contexte,  il faut rappeler que la situation de BlackBerry  est loin d’être désespérée, que l’on peut énumérer comme suit  :

  • une solide trésorerie avec 3,1 milliards de dollars au premier trimestre de l’exercice fiscal 2014.
  • 72 millions d’utilisateurs approximatif à travers le monde avec une forte présence internationale dans les marchés émergents.
  • BlackBerry est la première marque de smartphones sur de nombreux marchés mondiaux, notamment en Indonésie, au Nigeria, en Afrique du sud et au Venezuela.
  • Depuis son lancement en janvier 2013, la solution BlackBerry® Enterprise Service (BES) 10 a été installée dans sa version d’essai et sa version commerciale par 19.000 utilisateurs à travers le monde.
  • Près d’un million d’utilisateurs institutionnels en Amérique du nord ont accordé leur confiance à la sécurité inégalée de BlackBerry.
  • 60 % des utilisateurs BlackBerry figurant au classement F500 ont commandé, téléchargé ou installé BES 10.
  • La solution BES 10 compte de nouveaux utilisateurs sur l’ensemble des marchés verticaux, notamment ADP, Akin Gump LLP, le ministère américain de la défense et Mako Surgical.

Dans un monde où le choix est le maître mot, le développement, la technologie et les services sécurisés qui répondent parfaitement aux attentes des utilisateurs, quel que soit la plate-forme ou le terminal utilisé. L’objectif est de permettre à chacun de bénéficier des avantages de la mobilité, à la maison, sur le lieu de travail ou en déplacement. L’entreprise canadienne ne se contente pas de proposer des terminaux : elle propose également les logiciels, matériel et les services.

BlackBerry n’a jamais caché ses ambitions sur  le Mobile Computing. Avec la multiplication des terminaux mobiles et l’intelligence croissante des produits connectés, la firme canadienne dispose d’opportunités sans précédent pour donner vie au futur du Mobile Computing,  convaincue qu’il est la clé d’un monde plus intelligent et plus réactif, interprété comme suit :

  • toute la puissance de l’informatique nécessaire au creux des mains
  • un seul  jeu de données et un seul appareil à gérer et à sécuriser
  • tout et tous sont connectés en toute sécurité, et où chacun est libre d’accomplir ce qu’il veut,  quand il le veut et où qu’il se trouve, grâce à une plate-forme parfaitement intégrée à son environnement.

BlackBerry est dans une position idéale pour faire de cette vision une réalité  proposant une infrastructure de communication extrêmement fiable,  sécurisée et conçue pour offrir une connectivité qui s’intègre parfaitement entre les diverses plate-formes, quel que soit le système d’exploitation utilisé. Pour donner vie à cette vision, BlackBerry est disposée à collaborer avec d’autres fournisseurs de technologies, capables de compléter ses cœurs de métier. Cette démarche constituera par conséquent un facteur décisif lors de l’exploration des alternatives stratégiques.

L’ambition va donc bien au-delà des smartphones BlackBerry 10. Parmi les divers atouts que l’entreprise basée à Waterloo a dans sa manche :

  • Secure Workspace : une solution professionnelle capable d’étendre les fonctionnalités de sécurité BlackBerry aux appareils fonctionnant sous iOS et Android, afin que les utilisateurs puissent séparer leurs applications et données personnelles et professionnelles.
  • BBM en multi-plateforme : ouvrir gratuitement son célèbre service BBM aux utilisateurs iOS et Android pour permettre aux fans  de BlackBerry d’être connectés à leur famille et amis, quel que soit le système d’exploitation de leur smartphone.
  • BBM Channels : cette plate-forme encore en version Beta  dont le lancement est imminent, permettra aux marques, artistes, entreprises et communautés de se connecter en temps réel aux différents groupes et utilisateurs.
  • Automobile :  Depuis le rachat de QNX, BlackBerry travaille en étroite collaboration avec ses partenaires à la mise au point d’une technologie native pour les systèmes d’infotainment embarqués. Nous sommes d’ailleurs en mesure de vous annoncer que cette semaine  Panasonic publiera son engouement pour QNX qu’il utilisera pour  ses prochains systèmes d’infotainment embarqués dans les voitures. Les deux sociétés ont décidé d’unir leurs efforts en R&D pour faire avancer la nouvelle génération d’applications automobiles embarquées. Une nouvelle solution destinée aux constructeurs automobiles, grâce à laquelle ils pourront gérer et délivrer des communications « over-the-air », machine-to-machine, faire des mises à jour logicielles directement entre le constructeur et le véhicule.

Il semblerait que BlackBerry travaille ardemment en âme et conscience avec une plate-forme totalement innovante et souhaite maintenir son  cap et atteindre les objectifs fixés pour BlackBerry 10 en boostant les ventes et en encourageant l’adoption de cet écosystème. BlackBerry vise toutes les éventualités qui se présente à elle et veille  à préserver sa capacité de concrétiser la vision définie pour BlackBerry 10, et de la déployer aussi rapidement que possible. Par le passé,  de nombreuses marques dans le monde ont su se réinventer.

Nous demandons à nos lecteurs et utilisateurs de smartphones BlackBerry de faire preuve de patience, de croire en BlackBerry et son dernier système d’exploitation BlackBerry 10 sans se laisser embobiner par les diverses rumeurs qui ne cessent d’entacher la réputation du fabricant canadien.

Source : BlackBerry-FR.

À propos de Stéphane PAYET

Rédacteur et utilisateur de smartphones BlackBerry, j’officie sur
www.blackberry-fr.com, www.thesnipper.net et www.eplaneta.fr pour les news BlackBerry

Ce contenu a été publié dans BlackBerry, News, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *