Gam Gam : Quand deux DJ reprennent la chanson juive des Chévatims pour en faire un tube !

de | 26 décembre 2018

Si je vous demande : Connaissez vous Les Chévatims ? Une poignée d’entre vous me répondrons : Oui, bien sûr ! Si je vous demande : connaissez-vous Marnik & SMACK : vous serez certainement encore plus nombreux à me répondre : Évidemment !! Mais si maintenant je vous demande : Connaissez-vous la dernière chanson de Marnik & SMACK reprise des Chévatims ? Je vous sens un peu plus septiques !

Les Chévatims est un groupe de jeunes enfants âgés entre 7 et 15 ans, fondé dans les années 70 par Elie BOTBOL, qui nous a quitté il y a un peu plus d’un mois, paix à son âme. Elie BOTBOL, très connu dans la Communauté Juive de France, a écrit et composé toutes ses chansons et a traversé les générations avec un groupe d’enfants qui a su toujours garder sa jeunesse. Parmi les chansons les plus connues, il y a : Bar Mitsvah, Siman Tov, LakE-l Barou’h, Torah Tsiva Lanou, et évidemment Gam Gam, souvent chantées dans les Synagogues le Chabbat ou lors de festivités. Ces airs sont même souvent entonnés sans savoir d’où ils viennent et qui les a écris et composé.

Marnik & SMACK est le fruit de la collaboration entre deux DJs italiens et des producteurs, qui sont plus connus internationalement.Ils ont notamment collaboré avec d’autres grands DJ très connus du monde de la nuit et des discothèques tels que Steve Aoki ou Tony Junior.

Fruit du hasard, coïncidence ou tout simplement destin, ces derniers ont remis au goût du jour la chanson Gam Gam du regretté Elie BOTBOL, parti si vite alors qu’il venait tout juste de faire son Alyah pour rejoindre ses enfants en Israël.

Gam Gam est devenu en quelques semaines un véritable tube et est diffusé sur les plus grandes radios en France et à l’international. Le clip a été vu plus d’un million de fois sur YouTube, et s’est classé pendant trois semaines de suite dans le Top 50 (source), avec une meilleure place de 38ème la semaine du 10 décembre.

Sans rentrer dans la question de droits d’auteurs, c’est le plus beau moyen de rendre hommage à un personne si humble et de perpétuer d’une certaine manière son œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *